13/05/2009

Nicole B. par Anita Nardon

Comme la plupart des créateurs, elle a des tons dominants selon les époques et l’inspiration. De l’ambre et des tons ignés ou solaires, elle est passée récemment aux déclinaisons du bleu/vert, jouant le plus souvent sur le camaïeu, cette noblesse de la couleur. De sujet, point, et pourtant... En pleine possession de ses moyens techniques, Nicole B. peut se livrer entièrement à l’expression d’une pensée à la fois poétique et philosophique. Ses paysages donnent à réfléchir autant qu’à rêver mais s’agit-il de ce que dit le titre ? Il y a des îles où trouver refuge, des coups de vents, du chaud et du froid, des atmosphères sèches ou humides. L’éventail des sujets est vaste, il s’ouvre sur la poésie du non-dit et l’image de mémoire (...) Dans des horizons très vastes soutenus par une sorte de musique cosmique, Nicole B. invite le visiteur à se défaire des contraintes temporaires ou durables pour accéder à la sérénité engendrée par ses créations." (A. NARDON, A.I.C.A., 2001)

10:00 Écrit par bm dans Textes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nicole b, anita nardon |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.